La pub se paie les musées

Par  Valentine Pasquesoone et Sybile Penhirin

Le musée du Louvre revêtira bientôt une nouvelle parure. L’immense échafaudage qui recouvre actuellement la façade et le toit de la galerie d’Apollon devrait être enveloppé d’une gigantesque publicité Athem. Cet habillage devrait durer onze mois, soit le temps que les travaux de rénovation du musée soient terminés. Le bâtiment historique rejoindra ainsi le Musée d’Orsay et l’Opéra Garnier, eux aussi couverts depuis peu de publicités géantes.

Autorisés depuis un changement du Code du Patrimoine datant de 2007, ces affichages permettent de financer une partie des travaux de rénovation. Une idée astucieuse pour certains : les subventions ainsi économisées peuvent servir à alimenter les caisses de plus petits bâtiments culturels, moins visibles et moins populaires. Mais pour d’autres, ce mélange art/publicité est  intolérable.

La polémique n’est pas nouvelle puisqu’en 1871, l’architecte de l’opéra Jean-Louis Charles Garnier, s’offusquait déjà que ces « affiches agaçantes » envahissent  les façades des monuments parisiens.




Publicités

Une réponse à “La pub se paie les musées

  1. Pingback: Tweets that mention La pub se paie les musées | Les Coulisses de la Culture -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s