Proust ne remplit plus le grand hôtel de Cabourg

Par Hélène Croizé-Pourcelet

« Devenu mythique avec Marcel Proust qui l’a si merveilleusement dépeint dans son œuvre, le grand hôtel vous invite à vivre le temps infiniment ». Le message d’attente du téléphone du grand hôtel de Cabourg pose le décor. C’est là que le romancier séjourna chaque été de 1907 à 1914. C’est également là que fut tourné le téléfilm adapté de la « Recherche du Temps perdu » diffusé sur France 2 les 1er et 2 février 2011.

Pourtant Armel de Laage, son directeur, ne compte pas sur le téléfilm pour lui faire de la pub. Pas plus qu’il ne compte sur Proust pour lui remplir son hôtel. « Ca n’est pas l’axe principal de communication de l’hôtel, le grand hôtel de Cabourg, c’est aussi autre chose: le seul 4 étoiles pieds dans l’eau à seulement deux heures de Paris ». D’ailleurs il n’y a pas une seule indication sur le téléfilm dans l’hôtel. « Nous sommes en pleins travaux » explique-il.

Il poursuit : « il n’est absolument pas question d’en faire un « hôtel musée » à la gloire de Marcel Proust ». Il fait d’ailleurs fièrement remarquer que les célèbres films « La Boum » avec Sophie Marceau et « Le cœur des hommes » 1 et 2 ont également été tournés sur les lieux.

Il y a un cercle littéraire proustien qui séjourne à l’hôtel une fois par an, quelques américains également qui traversent l’Atlantique pour occuper « la » chambre. « Proust permet à l’hôtel d’être connu dans les cercles érudits et à l’étranger mais ça reste très marginal ».

« On ne peut pas dire que l’hôtel soit centré sur la mémoire du romancier »

Fanny Cassigneul, réceptionniste depuis deux ans confirme: « On ne peut pas dire que l’hôtel soit centré sur la mémoire du romancier. Il y a des photos de lui, des panneaux explicatifs sur sa vie et son œuvre, on sert même les fameuses « madeleines de Proust avec le thé et le café » mais en dehors de ça, très peu de gens viennent exprès pour lui ».

Elle raconte le tournage qui a duré deux jours environ, « tout l’intérieur fut redécoré pour l’occasion. Il y avait des meubles d’époque. Le personnel devait même se cacher parfois pour laisser le champ libre ».

Reste quand même une attraction : la chambre du romancier entièrement reconstituée avec parquet, meubles anciens. Au 4ème étage, au fond du couloir, elle est « assez sombre et triste » selon Fanny. « Proust choisissait délibérément celle là, parce que un peu excentrée, elle lui offrait le calme propice à l’inspiration ». Face à la mer, sa chambre est à 330 euros la nuit. Comme les autres. Proust comme n’importe qui.

* Adaptation de « A la recherche du temps perdu » de Marcel Proust. Réalisé par Nina Companeez. Sur France 2, Mardi 1er février et Mercredi 2 février à 20h35.

Crédit photo: CC/ Flickr/Photopicpus


Publicités

Une réponse à “Proust ne remplit plus le grand hôtel de Cabourg

  1. Pingback: Bas de laine de Proust « Christophe Riedel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s