2.Olivier de Rohan: « On essaie de se débarrasser de l’hôtel de la Marine! »

Par Lisa BEAUJOUR

Sacrifier le «bâtiment le plus prestigieux de la république française», quelle drôle d’idée ! Pour Olivier de Rohan-Chabot, c’est inconcevable. Le président de la Société des Amis de l’Hôtel de la Marine a créé une pétition pour «soutenir l’hôtel de la Marine». Entretien avec un farouche défenseur du patrimoine français.

Coulisses de la culture : Que pensez de la proposition de louer  pour une très longue durée l’hôtel de la Marine ?

Olivier de Rohan : Je suis très choqué quand je regarde la proposition. On dirait une annonce pour vendre un pavillon de banlieue !  «Place de la concorde, à louer pour usages multiples…» On essaie de s’en débarrasser. C’est quand même étonnant que la France en soit arrivée au point de vendre son bâtiment le plus prestigieux !

L’appel d’offres a finalement été ajourné. Pensez-vous que la pétition «Soutenir l’hôtel de la Marine» y soit pour quelque chose ?

Oui, la pétition a été très importante. Ce n’est pas dû au nombre de pétitionnaires, mais à la mise en lumière de toute cette opération. Tout se passait dans l’ombre, mais grâce à notre action, la presse s’y est intéressée.

Pensez-vous qu’il y avait des irrégularités dans l’appel d’offres?

L’opération était montée de telle façon que seul l’entrepreneur Alexandre Allard pouvait gagner. Tous les plans d’Alexandre Allard étaient déjà terminés quand l’appel d’offres a été fait, car il avait déjà visité l’hôtel bien avant la mise en vente. Ses concurrents ont eu deux mois pour faire ce qu’il a réalisé en deux ans.

Quelles solutions –réalistes- proposez-vous pour l’avenir de l’hôtel de la Marine ?

J’ai beaucoup d’idées, mais je refuse de faire des propositions. Ce n’est pas mon rôle, on ne m’a pas élu pour gouverner la France. Je demande simplement au gouvernement de ne pas me priver de mon bien.

Que représente l’hôtel de la Marine  sur le plan historique ?

C’est un des plus grands monuments français, situé sur l’une des plus belles places du monde. On y trouve les plus beaux objets décoratifs du XVIIIème siècle. C’est là que se sont déroulés les grands moments de la révolution française. Arago y a signé la première constitution de la république. Vendre l’hôtel de la Marine, c’est vendre un grand lieu de l’histoire de la France.

A suivre…

Article mis à jour le 10 mars à 20h45

Publicités

7 réponses à “2.Olivier de Rohan: « On essaie de se débarrasser de l’hôtel de la Marine! »

  1. Laissez croire que l’Hôtel de la Marine est vendu est un mensonge !
    Quel professionnalisme de votre part de vous laisser induire en erreur par un menteur qui plus est sans imagination. Car la question de fond est : que faire de l’Hôtel de la Marine ? une administration ? le 57e musée parisien qui changera tout ? s’en sortir en refusant de donner une réponse est à la hauteur du conservatisme d’une classe déclinante.
    Qui paiera pour les caprices d’une noblesse déchue, derniers héritiers de ceux à qui on a pas coupé la tête sur cette même place durant la Révolution ? le contribuable !

  2. Sauf que… l’hotel de la marine n’est pas à vendre je crois… Le sujet c’est savoir ce qu’on met dedans, pas qui va le posséder une fois que l’Etat Major de la Marine aura quitté les lieux…

    Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/culture/20110119.OBS6528/sarkozy-pas-question-de-vendre-l-hotel-de-la-marine.html

  3. Vous avez raison, l’hôtel de la Marine n’est pas à proprement parler à vendre (j’ai changé le mot), mais il s’agit d’un bail emphytéotique de 80 ans environ, ce qui équivaut pour les défenseurs de l’hôtel de la Marine à une vente en raison de la très longue durée. C’est pour ça que j’avais utilisé le mot « vendre », qui reflétait bien l’état d’esprit de l’interview.
    Le sujet reste donc toujours de savoir qui va louer l’hôtel de la Marine, même s’il restera propriété de l’Etat.

  4. Votre question parle toujours improprement de « mise en vente ». Peut être pourriez vous rappeler aux internautes qu’il s’agit d’un appel à projet et non d’un appel d’offre pour une location. Le locataire sera choisi en fonction d’un projet et non de la somme proposée.

  5. J’ai changé l’expression « mise en vente ». En revanche, je garderai le terme « appel d’offres » car c’est le terme couramment usité par tous.

  6. Personne ne s’intérrogge sur pouquoi le Crion , l’hotel privé d’a coté est privé. tout simplment parce que dès l’origine, c’est historique, ces batiments étaient privés.

    à écouter ce monsieur, le patrimoine de l’état est donc à vie qqchose qui ne peut diminuer. tout ce qui, un jour, devient possession de l’Etat, resterait toujours possession de l’Etat… Parfois, pour rester en bonne santé, faut savoir faire un régime ! Sinon, c’est encore nous qui allons payer !

  7. Pingback: Allard contre-attaque! | Les Coulisses de la Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s