Fumaroli: «Je veux être orgueilleux, c’est fatigant la modestie!»

Par Tony Gabriel & Victoria Alvares

Marc Fumaroli prononçait une conférence sur l’avenir de la langue française lors du Salon du Livre de Paris. Professeur honoraire au Collège de France et historien de la littérature, l’académicien a vanté son amour inconditionnel pour le patrimoine linguistique et culturel français. Ici le manuel du parfait amoureux de la langue française.

Voltaire disait déjà qu’il n’y a pas de langue parfaite, elles ont toutes leur beauté et leurs défauts. Mais chacun a sa préférence, et Marc Fumaroli n’essaie pas de dissimuler son adoration pour le français. Pour ce qui a été « la langue européenne du 18ème siècle », les adjectifs flatteurs ne manquent pas : « C’est une langue de précision, avec une syntaxe simple. On ne fait pas des phrases redondantes en français. Même avec un style simple, les phrases peuvent être élégantes et intenses. »

1-L’anglais tu déprécieras: Si Monsieur Fumaroli adore le français, son sentiment pour la langue de Shakespeare, William Blake et James Joyce n’est pas le même. Dans ses propos, l’anglais est tout de suite associé à son utilisation dans la vie pratique moderne. « A un moment, il y a eu une illusion lyrique française de ne pas vouloir admettre l’inévitable : l’anglais comme langue commerciale. Or cela ne représente aucun problème à mon avis, puisque l’anglais est l’intestin de l’univers, alors que le français est le coeur et l’esprit.» Le cœur et l’esprit de l’élite internationale notamment. D’après l’écrivain, « La plupart des gens parlent l’anglais pour les questions de la vie quotidienne, mais dans tous les pays où [il] va, il reste une petite élite, du ciel de la Terre, qui parle le français et adore la France. C’est une élite qui veut échapper à la civilisation intestinale vers laquelle nous nous dirigeons ».

2-Le monde économique tu blâmeras : « Ce ne sont plus l’honneur, la gloire, la réputation ou le mérite qui prévalent, mais le succès et la fortune. » Voilà la critique que l’historien fait du monde économique moderne.

Membre de l’Académie Française depuis 1995, il idéalise le passé avec nostalgie: « La notion de ‘République des Lettres’ supposait un groupe de personnes qui travaillaient dans des conditions presque désintéressées. Une société d’aristocrates et de bourgeois lettrés qui pouvaient financer leurs travaux sur leurs propres fonds. Aujourd’hui nous ne pouvons plus faire cela », déplore l’intellectuel.

3-La France tu glorifieras : « Je suis pour encourager l’orgueil linguistique des français. Je veux être orgueilleux, c‘est fatiguant la modestie« , déclare avec humour Marc Fumaroli. Vous l’aurez compris, le patriotisme linguistique est essentiel. C’est la colonne vertébrale d’une conscience d’appartenance à une communauté historique. Il faut que les Français connaissent bien l’histoire du français et soient fiers de leur langue. « Nous avons la fierté d’une langue que l’on parlait parmi les plus grands écrivains au monde, parmi les plus intelligents philosophes du monde« .

La question de la clarté de la langue française a été abordée. « Le français est une langue symbolisée par la lumière et la clarté, il ne se prête pas au malentendu » affirme avec force Marc Fumaroli. Tous les étrangers qui parlent français au XVIIème et XVIIIème siècle louent la précision et la clarté du français, deux caractéristiques qui manquent à bien d’autres langues. Des caractéristiques développées par l’art raffiné de la conversation, apparu au XVIème siècle.

4-Vers le passé tu regarderas : Alors que la conférence a pour titre « Demain le Français », on aura passé toute la soirée à parler du rayonnement passé de la France et à rappeler le nom d’intellectuels du 18ème siècle. Le français n’aurait-il que son passé pour se consoler d’un futur incertain? « Nous avons la chance d’avoir un patrimoine tellement remarquable, je fais confiance au legs que nous avons reçu, qui est magnifique, la terre de France, nos paysages, nos villes, nos bibliothèques« . C’est ce patrimoine passé qui construira la France de demain. Le français et la France ont-il encore un grand avenir devant eux? A condition de ne pas se cramponner au passé pour parler de l’avenir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s