Archives de Catégorie: Expositions

Léviathan de Kapoor : Entrez dans l’antre

Par Lauriane David

   Leviathan – Anish Kapoor (crédit : Flickr/CC/alexandremarchand)

La lumière de printemps qui nimbe d’ordinaire le visiteur en cette période de l’année est absente. Le regard ne peut embraser l’immense espace que surmonte la majestueuse verrière du Grand Palais. Il butte sur un sas, des portes tournantes noires. L’accès au monstre.

Certains spectateurs vacillent. Tous murmurent. Quelques enfants brisent l’ambiance feutrée. Leurs voix résonnent sur les parois. Car visiter l’œuvre d’Anish Kapoor, c’est pénétrer dans un antre, aussi déstabilisant qu’étrange.

Lire la suite

Le Salon du livre, c’est fini

Par la CC Team

crédit : Salon du livre 2009, Flickr/CC/Vincent Turquois

Le Salon du livre a fermé ses portes lundi 21 mars. 180 000 visiteurs se sont déplacés pour assister à l’édition 2011 du Salon du livre, l’évènement littéraire du début du printemps.

Beaucoup de têtes grises, mais aussi des visages plus juvéniles. La gratuité de l’entrée pour les moins de 26 ans a attiré les jeunes amateurs de littérature. Il y a eu des queues gigantesques pour certaines dédicaces. Plus d’une heure d’attente pour se faire signer le Cadavre exquis de Pénélope Bagieu. Mais il y a aussi eu des moments de solitude pour certaines plumes…

On a parlé de livre numérique, de traduction, de polars nordiques, ZEP, l’auteur de la bande dessinée Titeuf est venu présenté le film éponyme. Agathe André, Wolinski, et les autres ont représenté le dessin de Presse. Les auteurs et les éditeurs tunisiens ont partagé leur enthousiasme révolutionnaire et leur confiance en l’avenir de la Culture dans leur pays.

Un joyeux petit monde qui s’est écharpé lors de débats passionnés, somnolé pendant des conférences mode endorphine, mais surtout tout le monde est venu fêter une star : le bouquin, la tablette, le poche,… enfin bref, le livre.

Des livres, des livres, toujours des livres vous avez voulu tout savoir sur les livres. Les Coulisses de la Culture ont été ravis de vous faire partager cet évènement. Nous espérons avoir satisfait votre curiosité durant ces quatre jours. Et nous vous attendons pour plus de coulisses, et pour plus de culture.

Le livre numérique expliqué aux séniors

Par Victoria Alvares & Sybile Penhirin

Cette année, le Salon du Livre consacrait une attention spéciale au livre numérique. Tout au long de l’événement, plusieurs débats et tables rondes sur ce thèmes ont eu lieu . Lundi, journée de clôture du salon, s’est déroulé un atelier-conférence intitulé  « expliquer le livre numérique aux séniors  » .  Une démarche ambitieuse ?  Reportage

Les Coulisses de la Culture au Salon du livre

Par la CC Team

Le Salon du livre se tient à la Porte de Versailles du 18 au 21 mars et l’équipe des Coulisses de la Culture vous y emmène par le bout de la plume.

L’édition 2011 de l’évènement littéraire qui accompagne la fin de l’hiver promet une belle pérégrination. Un tour du monde du livre en vidéos, sons et écrits. Le thermomètre cette année oscillera du froid au chaud en un coup de clic.

Vous pourrez choisir de frissonner en allant à la rencontre des polars nordiques, ou vous la couler douce version palmiers  et cocotiers en sirotant un cocktail… sans alcool (parce que sans alcool, la lecture est plus folle…) avec les auteurs de l’Outre-mer, à l’honneur au salon cette année. Les aficionados du poétique tango pourront aller flirter avec l’écriture de Borges, Ernesto Sábato, Bioy Casares, ou encore de Cortázar. Buenos Aires, étant nommée ville mondiale du livre de l’année 2011.

Les adeptes de la bulle ne seront pas mis de côté. Auteurs et illustrateurs se produiront sur les planches du salon pour notre plus grand plaisir. Et notre bande de joyaux journalistes n’oubliera pas d’aller les titiller du crayon.

Conférences, débats, exposants, auteurs, tout ce que vous voulez savoir sur le Salon du Livre édition 2011, c’est dans les Coulisses de la Culture !

Un regard franco-brésilien au coeur de l’Amazonie

Par Victoria Alvares

La Galerie W accueille, jusqu’au 22 février, l’exposition photographique Les Gardiens de l’Amazonie. Nous découvrons une Amazonie qui survit grâce à son peuple. Leurs savoir-faire et pratiques traditionnelles exploitent la forêt en même temps qu’ils la préservent. Un regard croisé d’Antoine Olivier et JL Bulcão, un designer français qui habite au Brésil et un photographe brésilien vivant en France depuis 13 ans.

C’était en août 2009. Le graphiste Antoine Olivier venait d’apprendre que son projet de photographier l’Amazonie était approuvé par la bourse Sappi Ideas that matter. Il ne lui restait que quatre mois pour toute la production et la mise en œuvre de la campagne qui avait pour but d’aider l’association Autres Brésils. Antoine se lance donc dans cette aventure avec le photographe JL Bulcão.

Pendant deux mois, ils envoient des dizaines de mails et passent des heures au téléphone pour rentrer en contact avec ‘les gardiens de l’Amazonie’. Le binôme cherchait des acteurs du commerce équitable qui travaillent en harmonie avec la vie de la forêt. Quatre sujets émergent de cette thématique : les seringueiros de Xapuri dont le latex sert dans la fabrication de préservatifs, le guarana des indigènes Sateré-mawé, les cueilleurs d’açai d’Abaetetuba et les casseuses de noix de babaçu.

Lire la suite

Attention : fragile.

Par Diane Jeantet

Monet a séjourné au Grand Palais pendant plusieurs mois. De septembre à janvier les gens ont défilé par millions pour arrêter leur regard sur les tableaux du peintre impressionniste français. Mais une fois la magie du spectacle terminé, qu’advient-il des 169 oeuvres réunies pour cette exposition exceptionnelle ?

Le 24 janvier, date de fermeture de l’exposition, tous les tableaux, provenant de musées des quatre coins du monde, doivent être acheminés vers leur maison mère. Alors, LP ART, société de transport d’oeuvres d’art, met en marche sa super organisation. Telle une fourmilière, chacun y tient un rôle bien précis. Véronique Fontanaud, 30 ans, travaille depuis 3 ans et demi pour LP ART comme coordinatrice d’expositions. On ne devinerait jamais à la voir que cette jeune femme aux airs fragiles, tout droit sortie d’un tableau de Clouet, porte sur ses épaules d’aussi lourdes responsabilités. Atteignant parfois plusieurs millions d’euros, chaque pièce nécessite l’attention la plus complète.

En vingt ans d’existence LP ART s’est imposé face au numéro un sur le marché, Chenue, crée il y a plus de 200 ans par Napoléon. « Pour une expo comme Monet, on a environ deux mois pour tout mettre en place », explique-t-elle. Son coût : environ un million d’euros.  Et cette note salée n’inclut même pas les assurances, puisque ce sont des compagnies spécialisée comme AXA Art, Generali ou Zurich Art qui s’en occupent. Emballage, transport, réception ; Véronique me décrit par le menu ce processus en trois temps.

Lire la suite

A la recherche d’un artiste disparu…

Par Aïcha El Hammar Castano

Sébastien Mérat

Est-ce l’angoisse de l’accomplissement ou bien une simple coïncidence?

Sébastien Merat n’est pas encore prêt à me répondre. Essayant de le contacter sans relâche pour parler de sa peinture si singulière et de son exposition qui débutera le 20/01 à la Nadine-Gallery, c’est sa charmante attachée de presse Zoé Cevange qui m’a répondu.

Elle ne savait tout bonnement pas où était passé son peintre.Quelques jours avant le vernissage, il a disparu, retombant dans un problème « éthylique ».

Sébastien Merat n’est pas encore prêt à me répondre. Essayant de le contacter sans relâche pour parler de sa peinture si singulière et de son exposition qui débutera le 20/01 à la Nadine-Gallery, c’est sa charmante attachée de presse Zoé Cevange qui m’a répondu. Elle ne savait tout bonnement pas où était passé son peintre.Quelques jours avant le vernissage, il a disparu, retombant dans un problème « éthylique ».

Il est allé jusqu’à se casser le bras avec lequel il peint.

« C’est Nadine Berrebi, qui a insisté pour m’exposer. Moi j’aurais encore attendu un petit peu. Je suis très timide, j’avais besoin qu’on me tende la main ».

Lire la suite