Archives de Tag: Cinéma

Le cinéma numérique, un scénario catastrophe ?

Par Camille Maestracci

Plus d’un tiers des salles de cinéma françaises est déjà passé au numérique. Si les grandes salles distribuent déjà les lunettes bicolores, les salles indépendantes, elles, voient rouge.

Vous n’avez pas vu Avatar ? Attention, il y a une chance sur quatre pour que vous mentiez ! Avec près de 15 millions d’entrées en France – presque un quart de la population française – ce fût le plus gros succès de tous les temps et la consécration du film en trois dimensions. Fini la projection photochimique, la révolution technologique arrive désormais sur grand écran. Pour les salles de cinéma, le block buster de James Cameron a été l’élément déclencheur dans le passage au numérique. UGC par exemple, qui n’était pas encore équipé au moment de sa sortie, s’en est mordu les doigts et a vite rectifié le tir pour la sortie d’Alice au pays des merveilles, quelques mois plus tard, en 3D cette fois-ci… Lire la suite

Publicités

Bégaudeau: « Pourquoi notre cinéma ne filme-t-il pas la précarité des jeunes? »

Par Lisa BEAUJOUR

Est-ce ainsi que les hommes vivent? C’est une belle question qu’a posée Louis Aragon. Si profonde que le festival abrité chaque année par le cinéma l’Ecran à Saint-Denis la pose à nouveau jusqu’au 8 février. Cette année, le thème du festival cinématographique est le rapport des hommes au travail. D’où le nom choisi: « La comédie du travail ». Le 2 février, le journaliste et écrivain François Bégaudeau a présenté une séance dédiée au cinéaste Laurent Cantet. Deux films étaient sélectionnés, «Tous à la manif» et «Ressources humaines», qui traite de l’impact des 35h sur le milieu ouvrier. Laurent Cantet est un cinéaste que François Bégaudeau connaît bien. C’est lui qui a réalisé Entre les murs, film dans lequel l’écrivain tenait le rôle principal.

François Bégaudeau revient pour nous sur les liens entre travail et cinéma ainsi que sur la programmation du festival. Pour l’écrivain, les films que l’on peut y visionner sont toujours d’actualité. Ils parlent au spectateur car ils concernent sa vie de tous les jours. A noter cependant: un vide dans le cinéma contemporain, qui n’arrive pas encore à cerner les récents changements du monde du travail.

>>Ecoutez l’interview de François Bégaudeau<<